Catégories

Paiement sécurisé Paiement sécurisé

Comment réduire sa consommation d’eau ?

Un Français consomme entre 100 litres et 150 litres d’eau par jour. La déconcertante facilité d’accès à cette précieuse ressource, les mauvaises habitudes, la tranquille négligence et le conditionnement culturel participent à cette surconsommation d’eau.

Une petite prise de conscience et quelques gestes simples suffiraient à faire baisser la consommation de chacun d’entre nous sans effort particulier (voir le tableau).

De petits équipements complémentaires et peu coûteux permettent de faire baisser la facture pour le consommateur et pour l’environnement.

Le réducteur de débit

L’équipement s’installe entre le tuyau et la pomme de douche. Il consiste à réduire le diamètre de passage de l’eau. Le débit de l’eau baisse de 50 à 60 % tout en gardant une pression équivalente. D’une douche de 40 litres on passe alors à 20-25 litres. Prix : moins de 10 €

Le mousseur

Le principe du mousseur est identique à celui du réducteur. Il permet en plus d’aérer le jet d’eau ce qui limite le débit réel en offrant une sensation de puissance équivalente. Les mousseurs se fixent sur les embouts des robinets. L’économie attendue est de l’ordre de 50 %. Prix : moins de 10€

La pomme de douche économique

Le principe de l’appareil consiste à frictionner les gouttes d’eau entre elles. La surface de contact est ainsi plus grande avec la peau et limite les besoins en débit. L’économie est de 50 % environ. Prix : moins de 30€

Le stop douche

Ce système se fixe à la base du tuyau de douche, juste après le robinet. Très pratique il permet d’interrompre momentanément le flux de la douche, le temps de se savonner par exemple, et de le reprendre sans subir de refroidissement. L’équipement permet de gagner jusqu’à 50 % d’eau sur une douche, soit 20 litres environ. Prix : moins de 15 €

Le mitigeur thermostatique

C’est un système plus élaboré qui ne s’ajoute pas à la robinetterie mais en fait partie à l’origine. Le thermostat permet de régler la température d’un côté et la puissance du flux de l’autre. Ainsi l’utilisateur ne perd plus d’eau en cherchant la température qui lui convient. Prix : entre 150 et 250€

La chasse d’eau à 2 vitesses

A défaut d’installer des toilettes sèches, solution radicale pour réduire sa consommation d’eau, il est possible de réaliser de conséquentes économies avec une chasse d’eau à double vitesse. Un bouton libère 5 litres d’eau environ, l’autre 9 litres. Prix : environ 30 €

Notons que les équipements électroménagers sont désormais classés par leur potentiel d’économie d’énergie. Ce classement est symbolisé par des lettres allant de A pour les plus performants à G pour les plus énergivores. La consommation d’eau est intégrée dans cette classification. Une différence considérable, plus de 40 litres par lavage, peut être observée.

Tableaux de consommation d'eau

Voici un tableau tout à fait indicatif sur la consommation moyenne de chaque français et des économies que chacun peut réaliser de la manière la plus simple, avec le minimum de travaux et d’investissement.

L’hypothèse retenue ici est une consommation moyenne avant économie de 122 litres par habitant et par jour. C’est une estimation moyenne plutôt basse qui ne tient pas compte de dépenses diverses comme : l’arrosage du jardin, les lavages divers, et les éventuelles fuites (robinet, chasse d’eau, tuyauterie…)

Les chiffres de l’utilisation de la salle de bains tablent sur l’unique utilisation de douche et jamais de bain.

Pour information voici les estimations complémentaires de consommation :

  • un bain = 150 litres
  • une fuite de chasse d'eau peut occasionner jusqu'à 600 l de perte d'eau quotidienne
  • une fuite de robinet peut entraîner le gaspillage de 120 l d'eau par jour

Les dépenses sont ainsi réparties dans les foyers français :

  • Salle de bains : 36 %
  • Cuisine : 8,1 %
  • Sanitaires : 22,1 %
  • Vaisselle : 13 %
  • Linge : 19,1 %

De 122 litres consommés quotidiennement, on passe à 75 litres (toujours selon une moyenne basse). Soit 47 litres d’économie par jour et par habitant avec de simples mesures, qui ne bouleversent pas le quotidien ni n’entravent le budget.

Bien sûr il est possible d’engager des travaux un peu plus importants, visant à optimiser totalement votre installation d’eau ou à vous en passer totalement (dans les sanitaires par exemple avec l’installation de toilettes sèches).